21 septembre 2006

 

Retour à Niort...

Mes amis, quelle soirée !

Ce matin mon humeur vacille entre celle d’un pinson et celle d’une huître anorexique.

Bon, c’est vrai, j’étais content à l’idée de retourner à Niort, d’autant que Ouest France avait fait un article sur moi.

Bon, pour le titre, c’est vrai qu’ils ont égratigné mon physique, parce que je les mets au défit de me trouver le moindre chamois dans toutes les Deux Sèvres, mais sinon c’était sympa (bon on a pas parlé trop de foot mais ça change pas trop de quand j’apporte Grandin à l’auto-école).

Voilà pour le contexte comme on dit.

Ah j’oubliais. Francky m’a demandé expressément de venir en avion avec toute l’équipe. Moi ça ne me dérangeait pas mais je savais pas qu’il y avait un aérodrome à Niort.

Enfin j’aurais dû m’en douter, car maintenant avec le recul je me dis que quand j’y entraînais, Didier Tholot devait s’entraîner aux frappes dans un endroit dégagé, sinon j’aurais été inculpé par le TPI pour crime contre l’humanité.

Donc ça m’embêtait un peu l’avion, non pas que j’ai peur, mais Niort, c’est comme un retour aux sources, généralement je prends ma vieille Renault 20 pour y aller et j’aime bien. Donc là, il a fallu enlever les bagages du coffre, et puis dans l’avion, je pouvais pas me permettre de prendre les caillebotis que j’avais acheté le matin même à Casto pour ma maison que j’ai là bas….tant pis, partie remise comme on dit.




En parlant de la partie de foot qu’on était allé faire là bas, celle là on l’aurait bien remise aussi, parce que je sais pas pourquoi, mais on avait oublié nos fondamentaux comme on dit.

La preuve, c’est qu’on a marqué sur deux coups francs de Titi. Non pas qu’il les tire mal, mais plutôt il oublie de les tirer, pourtant, c’est lui à chaque fois qui touche le ballon. Il y avait donc un côté miraculeux dans ces deux buts sur coup franc, surtout que le premier c’est Hengbart qui a marqué, et lui, niveau ressemblance avec Jésus il se pose là….d’ailleurs il m’a dit après que si on avait gagné, il aurait répandu son gel douche sur les pieds de Titi. Titi il a pas l’air balaise en cathé, ça tombe bien, car sinon, il se serait encore disputé sur son thème favori de « je suis pas homo » au prétexte que Cédric l’aurait pris pour Marie Madeleine. De toutes façons, l’analogie s’arrête là parce qu’il faut pas avoir foutu un pied à Falaise pour croire qu’Hengbart peut être le fils de Dieu.

Sur l’égalisation c’est Sorbon qui marque, et là c’était marrant, j’ai hurlé « ouais Citron vert-Cassis ! » Là, Garande a sorti son petit carnet car il croyait que j’improvisais la recette d’un cocktail, alors que non, c’est juste que c’est mon sorbet préféré, et que Jerem, je le trouve trop bon. Donc le bon sorbet, c’est un Sorbon, donc Jerem je l’appelle citron vert cassis….personne ne comprend vraiment mais on me laisse faire parce que j’ai le diplôme.

Et puis on s’est pris deux buts en début de seconde mi temps…parait qu’il y a un problème de communication dans la défense. C’’est pas étonnant, avec Remus dans les buts et Romulus en stoppeur, vu qu’ils ont été éduqué chez les loups, c’est pas fastoche de causer, eux ils se comprennent mais les 9 autres peau de balle comme on dit ! Puis faut pas se voiler la face, même en série B, Planté et Thiam, ils ont pas le niveau pour jouer à l’AS Roma. Ce qui tombe bien vu qu’on les aime bien et qu’un club de foot doit être moteur d’intégration dans une région. D’ailleurs, Planté et Thiam ils sont pas compliqués, entre chaque rendez vous avec l’équipe ils retournent vivre dans la forêt de Grimbosq. C’est Francky qui m’a dit ça, il les aurait croisé soit disant en allant aux champignons, moi je crois plutôt que la voiturette électrique de son retrait de permis est tombée en rade sur la route du casino de Bagnoles de l’Orne, parce qu’en champignons, il doit être aussi doué que le coiffeur de Grandin en bon goût.

Donc tout le monde était très triste d’avoir fait match nul à Niort, alors qu’on avait les moyens de gagner, c’est le comptable qui l’a dit. C’est facile pour lui de dire ça, il croit que Mazure est super bon…d’ailleurs il l’est, au foot, et aussi pour faire atterrir des avions, parce que je sais pas ce qu’il a mais depuis 2-3 matchs il se plante devant la surface et fait des grands gestes avec les bras, comme s’il avait de petits drapeaux et il se met à crier…les autres ça les énerve un peu, mais paraît qu’ils savent pourquoi….paraît que Maz il dort pas bien, il se réveille tout en sueur et réclame un certain Watier et un certain Jovivic…sa femme se pose pas mal de question, bref c’est pas le pied…faut dire que revenir à la vie après avoir vécu à Saint Etienne c’est pas simple…Moi j’ai réussi mais regardez Larqué, il est mort en 76 et seul lui et TF1 ne sont pas au courant. Remarquez, jouer là bas c’est magique, mais comme Maz il a pas joué ça doit être du sous Sylvain Mirouf niveau magie. Espérons quand même que tout rentre dans l’ordre et qu’on gagne vendredi contre Tours.

Mais revenons à Niort, dans le vestiaire ça faisait grise mine…alors pas bégueule, j’ai proposé de payer, en régional de l’étape, ma Venise verte « by night » comme on dit. J’ai jamais vraiment compris ce surnom, parce que de Venise verte, je trouve surtout que c’est bien vert, comme si la vie s’était arrêtée dans les années 70, tout est vert là bas, comme s’ils avaient pris le décorateur de Derrick comme architecte…je vous raconte pas le carnage quand t’es daltonien…ça c’est pour le vert, parce que de Venise, j’ai jamais essayé de faire de la gondole sur de la pelouse mais ça doit pas être beau à voir.

Donc j’ai emmené tout le monde au Magenta, une brasserie où j’avais mes habitudes…et là j’ai eu le nez creux, car le patron m’a reconnu et m’a rendu une veste de survète que j’avais oublié là bas, dans la poche un vieux tickson de tapis vert…c’est con ce jeu existe plus car j’aurais gagné 250 francs et par les temps qui courent, on peut pas vraiment se permettre de cracher dessus. La soirée était sympa, Branger a dit que ça lui rappelait Gueugnon…moi j’aurais préféré qu’il se rappelle plutôt de 2-3 nouveaux exercices physiques parce que son programme de décrassage il est ptètre bien pour les guiboles mais il marche pas pour les méninges.

On a avalé nos œufs mimosa comme un seul homme, et Francky a ralé en disant que la boîte de nuit dans laquelle Pascal Braud les avait conduit il y a 4 ans était vachement plus sympa. J’ai imaginé que c’était pas sûr qu’ils le laissent encore rentrer, parce que l’autre jour dans le couloir je suis tombé sur une photo de Francky il y a 4 ans et il faut bien dire que si la montée lui a indéniablement profité, c’est pas du côté du style qu’il en a gagné. Et puis la seule boîte que je connaissais à Niort, « le Demoniac », si elle existait encore, devait aujourd’hui concentrer tout ce que le Poitou recèle de fans de Nina Hagen.

Donc on a repris l’avion, Garande a voulu entonner la chanson de Gérard Blanchard sur la Normandie, tout le monde a rouspété et a mis ses écouteurs de musique. Moi je me suis endormi en me disant qu’il valait toujours mieux se coltiner une chanson de Gérard Blanchard qu’une saison avec Jocelyn Blanchard à l’heure qu’il est.

Quand je me suis réveillé, on arrivait à Carpiquet. Une vraie ruche, surtout quand Lemaître affrète un bus vert spécial pour le ramener à Lasson, et que dedans il y a tous ses amis qui s’enfilent des magnums de coca…je te raconte pas l’effet euphorisant de cette boisson à haute dose, sur eux surtout, parce que sur nous, ça te donne plutôt envie de prendre tes jambes à ton cou…enfin quand tu peux car Francky il a essayé une fois et il est tombé à force de pédaler dans son double menton.

Bref, je suis rentré chez moi, où ma femme m’attendait. Elle est drôle ma femme…comme je revenais de Niort où nous avions vécu la maturité de notre passion, elle avait ressorti un vieux pyjama Mickey Mouse de notre aîné et m’a demandé de le passer. Je n’ai pas regretté d’écouter notre sexologue qui me conseille de ne pas entraver les lubies de Monique, car la fin de la nuit fût beaucoup plus riche en sensations que le reste de la soirée.




Comments: Enregistrer un commentaire



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

Counters
Website Counters eXTReMe Tracker